TIRER LE VERNIS l’étape finale pour réaliser un sol en enduit béton ciré

Cet article  » Tirer le vernis « est le dernier de la série  » réaliser un sol en enduit béton ciré « , pour plus de clarté nous vous conseillons de relire l’article précédent  »  Bouche pores, une étape capital pour la finalisation du sol « 

Rouleau pour vernis de qualité

Rouleau pour vernis de qualité. Ne lésiner pas sur le prix

 

 Tirer le vernis, sinon …

Cette partie est assez stressante pour moi, car tirer le vernis n’est pas une mince affaire, elle mérite un très grand soin, de la méthode car c’est la phase finale de votre travail.

Je me passerai bien de cette dernière étape qui est fondamentale et déterminante pour la longévité du sol .

Cette partie fera l’objet d’un article plus approfondi et sans doute d’une vidéo par la suite… Pour le moment, je préfère vous dire simplement qu’il faut avoir un rouleau pour vernis de qualité, c’est à dire sans poils,  que j’achète dans les magasins pour peinture et pas dans les grandes surfaces.  Ce rouleau coûte environ dans les quinze euros.

2 couches de vernis

Vous devez en prendre deux car il y a deux couches de vernis à passer. Inutile essayer de le récupérer c’est impossible même avec de l’acétone; il va sécher entre les deux couches et va durcir…donc poubelle direct

Allumez la lampe de chantier pour bien voir ce que vous faites et être attentif (vous que vous allez devoir pencher votre tête régulièrement) au niveau de votre travail pour observer s’il y a des manques.

Mettez très peu de vernis sur le rouleau,d’ailleurs bien le racler sur le bord de l’auge pour éviter une surcharge de produit sur le rouleau.

Vous devez procéder en imaginant des carrés de 1/2m2 et vous tirez le vernis d’abord verticalement puis horizontalement.

C’est assez difficile, il faut être méthodique et ne pas se planter (ce qui donne des manques).

Si vous n’êtes pas méthodique pour cette étape, vous risquez de vous retrouver avec une peau d’orange , c’est-à-dire une zone où le vernis sera en surplus car vous serez passé deux fois ou alors vous aurez des manques (zone que vous avez oubliée) et une zone qui ne sera pas protégée.

Avec la lampe de chantier, il est plus facile de voir les zones qui ont été oubliées car elles ne sont pas brillantes….

Veillez à

  • BIEN REMUER LE POT DE VERNIS AVANT UTILISATION    je n’ai pas secoué le pot pendant plusieurs minutes ou j’ai du mal le faire et bilan : le vernis a été mat au séchage et non brillant comme je l’aurais voulu.
  •  METTRE UN BONNET SUR LA TETE POUR EVITER QUE DES CHEVEUX NE TOMBENT dans le vernis à peine passé et là, vous vous retrouvez avec des cheveux impossible à enlever…

On m’a raconté qu’un entrepreneur avait déposé le bilan pour avoir négligé ce détail et sur une résine blanche, le client avait eu la surprise de trouver des cheveux au milieu de son salon pris dans la résine et avait refusé le chantier. A ce stade il faut casser au marteau piqueur même chose pour le béton, alors soyez vigilants.

En conclusion :

Appliquer et tirer le vernis peut changer radicalement la tonalité de la couleur en la fonçant. Un noir de vigne à 2% devient aussi foncé qu’un noir de vigne à 5%. Il faudra donc en tenir compte.

Deux couches de vernis sont indispensables surtout dans les lieux humides.

Si l’on voit après séchage, soit une peau d’orange, soit des poussières engluées dans le vernis, on peut s’en débarrasser en passant une laine inox à O en frottant légèrement.

L’étape « Tirer le vernis  » est déterminante dans l’achévement de votre sol en enduit béton ciré, c’est l’ETAPE capital pour d’une part avoir une finition parfaite mais aussi celle qui assure la longévité de votre sol dans le temps.

Un doute ? Si vous n’êtes pas certain de ce que vous allez faire … faites appel à un professionnel  …. MOI en l’occurrence ! Je saurai vous montrer les gestes indispensables et vous transmettre les trucs  pour réussir sans souci votre sol ! (passez par le formulaire de contact -cliquez sur le lien)